5 conseils indispensables pour réussir les suites de son accouchement.

Enceinte de mon premier enfant, je me suis beaucoup renseignée sur la grossesse, les achats nécessaires pour accueillir bébé, ses besoins … mais finalement je n’avais aucune information sur le post partum. Les suites de couches comme l’explique Bernadette de Gasquet sont souvent taboues et les jeunes mamans les découvrent les jours suivants l’accouchement.

Or, les premières semaines sont cruciales car les erreurs commisent seront difficilement récupérables.

Ces conseils sont principalement tirés de l’excellent livre Mon corps après bébé: tout se joue (ou presque avant 6 semaines) de Bernadette de Gasquet.

1- Utilisez un bandage puis une ceinture type physiomat©

Par la distension des ligaments et le passage du bébé, le bassin s’élargit dans sa partie inférieure lors de l’accouchement.

Il est donc primordial de tout remettre en place rapidement, c’est à dire:

  • Rapprocher les os écartés et les parois du vagin
  • Repositionner le bassin
  • Libérer les articulations sacro iliaques

Bernadette de Gasquet recommande le bandage dès la salle d’accouchement. Pas toujours évident à mettre en place car il doit être serrer par 2 personnes; cependant on peut utiliser le lendemain une ceinture type physiomat et ce pendant les 6 semaines post-partum.

Le bandage est une bande de tissu étroite , placé dans la gouttière située entre le fémur et le bassin, lors de l’écartement des cuisses. Il est fermé par un nœud et laissé quelques heures après l’accouchement.

Puis la ceinture, quelques jours après l’accouchement. Elle est peu large, n’empêche pas le mouvement et maintient le dos, le ventre et les organes.

2- Évitez la pesanteur.

La position allongée est la position idéale pour se protéger de l’apesanteur ( éviter la distension des tissus et la descente d’organe).

Elle doit être privilégiée pendant les 21jours suivants la naissance.

Il est donc nécessaire dès votre retour à la maison, de:

  • Se faire aider
  • Ne pas porter de charge lourde
  • Se reposer pour favoriser le travail d’élimination
  • Surélever le bassin dès qu’une lourdeur se fait sentir dans le bas du ventre (souvent en fin de journée)

3- Pratiquez la fausse inspiration chaque jour.

Exercice facile et efficace; à réaliser intensivement les premiers jours; puis maintenir ce rituel au retour à la maison.

Allongée, les genoux remontés, le dos étiré, bien plat et les bras tendus au dessus de la tête.

  1. Expirez en remontant le bas du ventre (ne pas pousser vers le bas).
  2. Lorsque vous avez fait le vide, fermer la bouche en pinçant le nez, et inspirer en remontant la poitrine et creusant le ventre.
  3. Placer les mains derrière la nuque en rentrant le menton, bloquer la glotte, le ventre se creuse et les organes remontent.

Vous trouverez des vidéos sur YouTube pour vous aider à bien la réaliser.

Cet exercice favorise le repositionnement des organes par:

  • Le massage des organes d’élimination (reins, foie), fonction de drainage
  • La contraction de l’utérus, limite les pertes de sang et la traction des ligaments
  • Le massage des intestins (régulation du transit), utérus et vessie (favorise la vidange);
  • La remontée des viscères
  • La circulation sanguine (limite les œdèmes et varices des membres inférieurs) et lymphatique
  • La contraction des abdominaux grands droits

4- Boire suffisamment d’eau et hydrater la peau

L’hydratation est primordial car votre corps va éliminer les toxines et la rétention d’eau.

La perte hydrique est importante (transpiration, production de lait…) commencez la journée par un grand verre d’eau à jeun puis buvez régulièrement tout au long de la journée.

L’apport hydrique est d’autant plus important que vous allaitez votre bébé, on conseille un grand verre d’eau avant chaque tété. Vous ressentirez de toute manière la soif assez rapidement.

  • Favorise l’élimination des toxines,
  • Lutte contre la constipation,
  • Favorise la lactation
  • Conserve une Bonne hydratation de la peau.

Vous avez d’ailleurs hydraté votre ventre et votre poitrine pendant ses 9mois de grossesses, il ne faut surtout pas arrêter.

La peau est souvent sèche avec la chute des hormones. Le période post natale est autant à risque de vergeture que la grossesse d’autant que le ventre se distend brutalement suite à l’accouchement.

Il n’est pas nécessaire d’investir dans des produits coûteux, Ce qui a très bien fonctionné pour mes 3 grossesses c’est simplement l’huile d’amande douce (de qualité soit première pression à froid et bio) matin et soir.

 

5- Systématisez l’expiration et la contraction du périnée à l’effort

Que se passe t il lors de la respiration au niveau de votre ventre ?

A l’inspiration, le diaphragme descend et tout le contenu du ventre est repoussé vers le bas ainsi que le plancher pelvien; les abdominaux s’étirent et le ventre se gonfle.

A l’expiration, le diaphragme remonte entraînant le plancher pelvien, les abdominaux sont tendus;

Si la respiration se fait sans effort, il y a peu de variation de pression.

Par contre lors d’un effort on contracte les abdominaux ce qui augmente la pression générale et donc la pression sur le périnée. Les efforts doivent donc toujours se faire au cours de l’expiration uniquement. Il faudra apprendre à expirer, c’est à dire vider l’air en rentrant le bas ventre avec contraction du périnée ( a chaque effort, changement de position, lorsque nous toussons ou éternuons).

L’auteure donne l’exemple du tube de dentifrice que l’on doit enrouler par le bas pour le vider plutôt que d’appuyer au milieu.

 

 

La période post partum est une période difficile à appréhender pour la jeune maman,

Physiquement, on est fatiguée, le corps est souvent douloureux. Socialement, nous sommes isolées pendant notre congé maternité et notre attention est dédiée à notre nouveau né. Psychologiquement, il est possible de ressentir une sensation de vide, le moral avec la chute des hormones est parfois en berne avec un possible baby blues. Clairement, on a tendance et c’est naturel à s’oublier or prendre soin de soi et de son corps est nécessaire aussi pour se le ré approprier et se sentir bien.

 

 

Je vous conseille fortement la lecture du livre de Bernadette de Gasquet

Laisser un commentaire